Top
Startup Weekend Ubud

« STARTUP….. WEEEKEND !! » Quand l’énergie et la puissance d’inconnus se rencontrent et se mettent à travailler ensemble, il devient alors possible de réaliser l’impossible, et de monter une startup en 54 heures. Un startup week-end c’est bien plus qu’un truc de geek ou de startupeur parisien. C’est une expérience à part entière, ouvert à tous, et pour tous. Voici mon expérience, et tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

 

No talk, all action !

Présentation du Startup week-end

C’est pendant ma reconversion de manager à développeur que j’ai entendu parler pour la première fois de ce concept. Intrigué, je suis allé à une soirée « before » qui sert justement à présenter ce qu’est un startup week-end, et répondre aux questions des novices. C’est alors que j’ai rencontré Baptiste (aujourd’hui devenu un ami), qui m’a convaincu en une phrase : « Un startup week-end, c’est avant tout une expérience humaine ». Plusieurs dizaines de SW à son actif, je l’ai cru, et tout a commencé…

Vous pourrez trouver des Startup Weekend dans le monde entier (mon dernier était à Ubud à Bali), et souvent en simultané. Le mouvement est orchestré par Techstars.

Ouvert à tous et pour tous

« Je n’ai rien à apporter à un Startup Weeekend »
« Je ne servirai à rien »
« Ni dev, ni designer, je ne serais donc pas utile »
« Etant timide, je n’arriverai jamais à m’intégrer »…

Faux, faux ,faux, et archi faux. Au-delà des compétences, ce qui importe c’est vous et vous même. Que vous soyez étudiant, étranger, patron d’une multinationale, handicapé, demandeur d’emploi, grand, petit, timide, extraverti ou Cucurbitaciste (Je vous laisse trouver la définition sur internet…), on s’en fout ! Oui, avoir des développeurs et des designers c’est important, mais ce n’est pas la clé, loin de la ! Je suis développeur, et c’est très rare que je développe pendant un SW. J’ai vu dans mon équipe des étudiants s’éclater à faire des études de marché, aller faire des sondages sur le terrain, des vidéastes faire du storytelling, des citadins faire part de leurs expériences et participer activement à la réflexion et aux débats.

De plus, vous n’avez pas besoin d’avoir une idée de business pour participer. Vous pourrez rejoindre une idée qui vous intéresse sans problème, c’est d’ailleurs ce que font la plupart des gens.

Bref, qui que vous soyez, venez comme vous êtes et vous serez parfait !

Equipe du startup weekend Ubud

Startup Weekend de Ubud : Edition Digital Nomad

OBJECTIF STARTUP

C’est bien beau tout ça, mais finalement que fait-on pendant un startup weekend ? Quel est l’objectif ?

J’ai souvent entendu dire ceci : 54h d’un startup weekend équivalent aux 6 premiers mois de la vie d’un entrepreneur, l’équipe en plus. C’est vrai !

En 54h vous allez non seulement faire partie d’une équipe mais aussi monter un business de A à Z. Pour ce faire vous serez accompagné tout le weekend de mentors spécialisés dans plein de domaines comme des avocats, des comptables, des business développeurs, des experts, des entrepreneurs etc… En gros vous aurez toutes les compétences en plus de celles de votre équipe à disposition.

Vous allez donc monter un Business Canvas, élaborer un modèle économique, faire une étude de marché, créer des prototypes (produits/services/sites/apps…) et pleins d’autres choses super intéressantes. L’objectif final : Présenter un projet viable sur tous les aspects.

DÉROULEMENT EN DÉTAIL D’UN SW

Un Startup week-end commence toujours le vendredi soir (~17h) et se termine le dimanche soir. Le programme d’un startup week-end est toujours le même (avec des petites variantes en fonction de l’orga) :

Jour 1

Check-in 

Arrivée des participants avec un check-in à l’entrée. On vous remettra une étiquette ou un support avec votre nom prénom, un t-shirt super cool, trois gommettes, et plein de petits goodies provenant pour la plupart des partenaires.

Mon conseil : Servez-vous de ce moment pour aller parler aux autres, jauger la salle, vous faire connaître, etc… ça vous servira pour la suite ????

Presentation & Ice Breaker

Sensuit une présentation (souvent longue^^) de Techstars, des valeurs du SW, du programme, etc… La première fois c’est chouette, j’avoue qu’ensuite c’est un peu répétitif.

Pitch d’une minute

Time to pitch ! Tous les porteurs de projet qui le souhaitent peuvent aller pitcher sur scène. 60 secondes par pitch et pas une de plus. Je répète, mais vous n’êtes pas du tout obligé de venir avec une idée ou un projet et aller pitcher. Cependant je le conseille vraiment, car c’est impressionnant comme une idée que vous pensez sûrement « un peu débile » ou « beaucoup trop simple » ou que sais-je peut se transformer en véritable startup. ????
Vous verrez c’est assez drôle, mais généralement, il y’a en premier les personnes qui se sont préparées à pitcher avant de venir. Ensuite, et après quelques relances du facilitateur.trice, il y a les « hésitant.es » qui se lancent, et enfin, à la fin, il y’a ceux qui se font dénoncer par leurs potes à côté d’eux ????. Croyez-moi, les dernières idées « improvisées » sont souvent sélectionnées…

Mon conseil: On a tous des idées ! Pitcher est vraiment un exercice intéressant. L’idéal est de se préparer en amont. Voici un petit article sur comment préparer un pitch d’une minute spéciale Startup Weekend.

Vote + Repas

Une fois tous les pitchs passés il vous faudra poser vos trois gommettes sur le ou les projets qui vous ont le plus convaincus. Vous pouvez mettre les trois gommettes sur le même, les dispatcher, ou même les coller sur votre propre projet si vous en avez un. Cependant, soyez sport et les dispatcher est quand même préférable. ????

Délibération

Il y’a souvent entre 10 et 15 équipes sélectionnées (celles ayant reçu le plus de gommettes). Chaque porteur de projet re-pitch 30 secondes pour replacer son idée et surtout dire de quoi il a besoin (Expert en tuyauterie, Developpeur, Designer, etc…).

Mon conseil: Soyez cool et fun sur ce pitch. Vous n’aurez aucun mal à recruter si les participants ressentent votre bonne humeur à ce moment-là. L’ambiance et l’équipe sont les clés d’un SW réussi!

Formation des équipes

Equipe Startup Weekend Chateauroux

Startup Weekend de Chateauroux : Projet Hello Mentor

C’est le moment de recruter votre équipe ! En général, une équipe est constituée de 4 à 12 personnes. Soit les gens viennent exprimer leurs envies de bosser sur votre projet soit c’est à vous d’aller chercher les gens/compétences qui vous intéressent. Si vous n’avez pas pitché, n’hésitez pas à aller voir les porteurs de projets.

Mon conseil: C’est LE moment le plus important du SW ! Attention aux grandes équipes, compliquées à gérer et canaliser et aux trop petites équipes où l’échange d’idées et le manque de compétence peuvent se faire ressentir. L’idéal pour moi est une équipe de 5-6 personnes. Si vous avez l’âme d’un leader alors c’est parfait, sinon essayez de trouver une personne qui saura prendre ce rôle, c’est très important pour le bon déroulement. Pour rappel, un leader n’est pas (du tout) un chef d’équipe. C’est simplement une personne qui saura se faire entendre, canaliser les énergies quand ce sera nécessaire, remotiver les troupes lors des creux, apporter de l’énergie positive à foison, etc… 

Début du travail

Une fois l’équipe formée, il ne reste plus qu’à bosser. Prenez le temps d’apprendre à vous connaître, à détendre l’atmosphère et instaurer un climat de confiance. Vous allez passer 54h ensemble…

La nuit, vous pouvez choisir entre dormir ou travailler (chez vous ou sur place). J’ai fait une fois les 54heures sans dormir une minute et franchement c’est une terrible erreur. Lorsque arrivent les pitchs finaux, vous êtes exténué, irritable, vous n’arrivez plus à mettre vos idées en place, etc…

Mon conseil: J’aime bien bosser la nuit quand même, je trouve que ça fait partie du charme des SW et on repousse un peu ses propres limites habituelles. Cependant il faut dormir un peu. Pour ma part je dors 3-4heures le vendredi et idem le samedi. C’est suffisant pour le week-end et retrouver (presque) tous ses esprits. La seule exception que j’ai faite est à Bali, au pays du zen et du bien être???? donc on dort 9h et on commence le dimanche avec une méditation ????.

Jour 2

Travail

Entre repas, animation, visite des mentors, etc.. la journée passe très vite, donc ne perdez pas de temps, et rappelez-vous : no talk, all action !

Mon conseil : Dans l’idéal, vous devrez vous coucher le samedi soir en ayant quasiment terminé le support de votre présentation du lendemain. C’est important, car si cette journée passe vite, le dimanche est encore pire et vous devrez vous concentrer sur le pitch final de votre team.

Jour 3

Startup Weekend Pitch

Entraînement au Pitch

Last day! Dernière ligne droite. C’est maintenant qu’il va falloir assurer. Si ce n’est pas déjà fait, désignez qui va pitcher (vous pouvez pitcher seul ou à plusieurs) et entraînez-vous. Arrêtez tout le reste ou divisez l’équipe si vraiment il reste des choses importantes à faire, mais en aucun cas la ou les personnes qui pitchent ne devront faire autre chose que s’entraîner encore et encore. Généralement en fin de matinée/début d’après-midi, vous pourrez faire un pitch blanc devant des mentors. Profitez à fond de ce moment et prenez tous les retours qu’on vous donne. Parfois c’est dur à encaisser, surtout à quelques heures de la fin, mais ce sont généralement des habitués et leurs conseils sont toujours précieux.

Petite anecdote: Je me souviens d’une fois où j’étais porteur de projet au SW Orléans. Le projet était vraiment top, et toute l’équipe avait bossé comme des malades. On était super fier du résultat. Marcel, mentor mythique et atypique de la team Orléans donne son verdict à la fin du pitch blanc. En gros voici son retour: « J’ai rien compris, je ne sais même pas ce que vous faites et/ ou ce que vous voulez vendre, et la présentation est vraiment moche ». Bien sûr c’était plus argumenté, mais dans les grandes lignes c’est ce que ça voulait dire. Marcel ayant un tact bien connu chez nous, ça m’a fait l’effet d’un uppercut qui te met KO alors que tu étais sûr de gagner le combat. Il nous restait 2h pour changer toute la présentation. Toute l’équipe s’est mise au travail en suivant les conseils de Marcel et des autres. Résultat final, nous avons remporté ce Startup Weekend. Merci Marcel ????

Pitch final

C’est à ce moment que tout se joue. Les pitchs finaux durent entre 3 et 5 min + 3 à 5 min de questions des jurys. Utilisez les 3C : clair, concis, captivant. Soyez originaux et démarquez-vous des autres tout en respectant les recommandations officielles.

Mon conseil : J’ai écrit un article pour vous aider à faire un perfect pitch final de startup week-end

Délibération et remise des prix

Il y’a plusieurs « prix » auxquels vous pouvez prétendre. Les 3 premières équipes ayant répondu au mieux aux critères du jury et le prix coup de coeur. Vous ne gagnerez jamais de l’argent directement, mais des lots provenant des partenaires du SW et tout l’attirail pour mener à bien le projet de votre équipe (crédit Amazon service, Google Business, etc…).

Startup Weekend Orléans

Startup Weekend d’Orléans : Le Lab’o

L ‘APRÈS STARTUP WEEKEND

Après une bonne nuit de sommeil bien méritée, que restera t’il de ce Startup Weekend ?

Des contacts : Passer 54h avec des gens, manger ensemble, des fois dormir ensemble, rigoler, danser, s’engueler, chanter, travailler, rire encore, et voyager dans l’ascenseur émotionnel du SW créé forcément des liens. Et à contrario des business meeting ou autres évènements pour se faire connaitre professionnellement, ici ce sont des contacts solides que vous allez gagner, voir même parfois des ami.es !

Un projet : Que votre équipe ait gagné ou non, il n’est pas rare de voir des équipes continuer le projet. C’est même fortement encouragé par la communauté. Cependant rien ne vous y oblige et il est important d’en discuter avec votre équipe à la fin du SW, pour savoir si vous continuez ou non l’aventure.

Une nouvelle passion (Vous ne direz pas que je ne vous avais pas prévenu) : participer à un Startup Weekend, c’est l’assurance de devenir Addict à ce genre d’évènement. Mon dernier SW était à Ubud (Bali) et était le 10 ème. J’ai connu différents rôles : comme participant mais aussi comme mentor et comme organisateur.

LA FAQ DU STARTUP WEEKEND

Tout le monde peut-il participer ?

Oui, tout le monde quelque soit son âge, ses compétences, sa religion, sa couleur de peau ou son handicap. Lors d’un SW, la différence est une force.

Faut-il nécessairement une idée pour participer ?

Bien sûr que non. Tu peux soit pitcher ton idée si tu en as une, soit t’intégrer à une idée qui te plaît. Si ton idée n’est pas sélectionnée, tu pourras évidemment rejoindre une autre idée qui t’inspire.

Peut-on venir avec un projet déjà bien mature ?

Non en théorie. Ce n’est pas le but du SW ni la philosophie. L’idée est de co-construire en équipe et développer un produit/service ensemble. Maintenant il est facile de gruger et de venir profiter des autres pour développer son idée. Ce genre de personne se remarque vite, et n’ont pas grand chose à faire en startup weekend. Si l’équipe d’orga se rend compte de la « triche », ils sont à même de vous disqualifier.

Peut-on venir en équipe ?

Oui, mais la encore, ne venez pas avec votre équipe complète. L’intérêt est de se mélanger et découvrir d’autres gens.

Comment devenir organisateur ?

C’est très simple et vraiment chouette à faire. Pour plus de renseignements, je vous invite à contacter les référents de votre ville ou région : Trouver un startup weekend proche de chez soi

Qui sont les jurys ?

Des entrepreneurs, des freelances, des anciens participants, des gens en lien direct ou indirect avec le thème s’il y’en a un, des représentants de fonds d’investissement etc…

Que gagne t’on ?

Ça dépend du lieu de votre SW, des partenaires, et du budget. Mais généralement ce sont des choses en lien avec la startup et tout ce qu’il faut pour monter sa boite. Pour exemple à Orléans, qui est un « gros » startup weekend, il y’avait pour les premiers 5000€ de crédits Amazon Service, Un accompagnement d’une start’up de services cloud Ageona, des Produits cosmetiques Nuo Box, 1 an d’abonnement à Google business, un iPad mini par personne, des chèques cadeaux etc…

Peut-on pitcher à plusieurs ?

Oui, mais attention, c’est compliqué. 3 min c’est vraiment court, et si vous rajoutez à ça des échanges entre vous ça devient vraiment chaud. J’ai déjà vu des pitchs à plusieurs qui ont vraiment cartonné, mais il faut être bien entraîné, donner du rythme, et rester 3C : Clair, concis, Convaincant !

Est-ce payant ?

Oui, et c’est environ 60€ par personne. Oh ! Je vous ai entendu, vous venez de dire « Ah merde c’est cher quand même »…
Non c’est pas cher, et pour être passé coté Orga, les entrées ne représentent qu’une somme très faible du budget global d’un SW. Pour ce prix là, vous allez profiter d’un lieu souvent chouette, manger 6 repas + des gouters et des boissons à volonté, avoir un environnement propice au boulot etc.. Et si vraiment ça représente un budget important pour vous, n’hésitez pas à prendre vos places en EarlyBird, elles sont souvent beaucoup moins chères ????

Poster un commentaire