Top
Meetup Orléans tech

COMMENT J’AI REUSSI À TRAVAILLER EN FREELANCE À PLEIN TEMPS SANS JAMAIS AVOIR DEMARCHE UN SEUL CLIENT ?

Pilier de la réussite de votre vie de freelance, le réseau se construit avec le temps. Les ingrédients sont simples et accessibles à tous : du temps, de la bienveillance et de la passion, et un minimum de sociabilité.

Voici la recette que j’utilise tout autour du monde, chaque jour, pour construire et maintenir mon réseau…

CRÉER SON RÉSEAU EN TANT QUE FREELANCE

Vous ne partez pas de 0

Vous ne le savez peut-être pas, mais vous avez déjà un réseau, et sûrement le plus solide de tous : vos amis et votre famille. Votre réseau professionnel n’est pas forcément empli de contact purement professionnel. Voyez plus large ! Chaque personne qui vous entoure est une potentielle opportunité. 

Mes deux premiers contrats ont été la création du site internet du bureau d’étude que mon Père avait racheté, et le développement d’une application pour mon beau frère. 

Pour moi, l’important que vous soyez dans la plus grande soirée Networking du monde (#ToujoursPlusLoin) ou à l’anniversaire de Mamie Janette, est de gérer vos relations avec sincérité et sans arrière pensée. Soyez vrai.es, on vous le rendra, c’est promis ! 

Réseautez, bougez c’est facile

Soyez sûr d’une chose : si vous restez dans votre coin, personne ne viendra vous chercher ! C’est une évidence, et pourtant beaucoup ne savent pas comment faire pour sortir, se montrer, et rencontrer du monde ! #GetUpAndWalk

Pour être le plus concret possible, je vais vous parler de mes activités, mais sachez que mon exemple est transposable dans tous les domaines. Travailler en freelance c’est aussi avoir une ouverture sur les autres.

Des évents, il y’en a partout, tout le temps et souvent, tenez-vous bien.. C’est gratuit ! Faut-il encore savoir les trouver… Pour ma part j’utilise beaucoup l’application Meetup (Meetup en France) qui recense plein d’évènements autour de moi sur plein de thématiques différentes. L’avantage de ces Meetup (c’est devenu un nom générique) c’est que très souvent après les talks, il y’a un temps de networking. 

J’aime aussi beaucoup participer au TedX! Ce sont des moments dédiés à écouter des gens plus ou moins inspirants (en fonction de votre sensibilité) qui vous racontent leurs expériences, chacun pendant 20 minutes. Au delà du caractère passionnant de ce genre d’intervention, j’en profite toujours pour aller échanger pendant les pauses avec du monde, soit que je connais déjà (bien ou seulement croisé), soit avec les speakers, soit enfin, avec de nouvelles personnes autour d’un café. Sachez que vous retrouverez souvent les mêmes personnes, dans tous les événements de votre région. Quand on est passionné, on ne compte pas ;). Il y a des tedX dans le monde entier, et pour les infos ça se passe ici => Tedx

Timide ? Vous pouvez aussi créer votre réseau !

Vous êtes timide ou avez peur d’engager une conversation avec un inconnu ? Mon conseil : Allez y avec un.e ami.e ! C’est beaucoup plus simple d’être à deux plutôt que tout seul et d’avoir peur de faire « pilier de bar ». Ensuite tendez l’oreille et sautez sur la première occasion que vous trouvez : « Excuse-moi, j’ai cru entendre que vous parliez de [sujet qui t’intéresse – ou pas], et ça tombe bien parce que justement [blablabla] ». Il y’a mille et une façon d’engager une conversation, et n’ayant pas peur de vous incruster, les gens sont habitués dans ce genre d’évènements et vous serez en règle générale très bien accueilli !

Les Startup Weekend : Booster votre réseau en 54h

Les Startup Week-end, Hackathon, Service Jam et j’en passe, sont des events que je recommande et que j’affectionne tout particulièrement. Si vous ne connaissez pas, ce sont des événements souvent de 24 à 54h ou vous devez répondre, en équipe à une problématique (monter une startup, créer le nouveau service d’une entreprise, développer une application pour les transports de demain, etc..). J’ai écris un article qui détail un peu plus cet évènement : Qu’est-ce qu’un Startup Weekend ? C’est le moment PAR-FAIT pour créer des liens forts (quand vous travaillez pendant 48h sur un sujet, que vous n’avez pas pris de douche, que vous n’avez pas dormi, croyez-moi, ça rapproche !), vous montrer, vous faire un nom, et rencontrer un maximum de gens en très peu de temps et très simplement! 

Un de mes souvenirs les plus marquants était suite à la victoire d’un hackathon sponsorisé par EDF. J’avais présenté avec mon équipe une « IA » capable d’analyser l’environnement  de l’utilisateur et de prédire certaines données. EDF m’a par la suite invité à pitcher le projet plusieurs fois avec pour finir une présentation devant un des N°2 du groupe France. Au delà des contacts que cela m’a apportés, c’est une véritable expérience positive que j’en retire. Je pourrais vous en raconter des dizaines et des dizaines d’autres de ce type, mais le plus important est qu’à chaque fois, c’est une expérience humaine extraordinaire et j’en ressors toujours avec plein de bons contacts. Vous pouvez y participer quelles que soient vos compétences, c’est ouvert à tous ! 

Plus d’info :

  • Startup Weekend
  • Service Jam
  • Hackathon : Sur les réseaux sociaux, dans les groupes techs de votre région, dans les incubateurs etc ..

Enfin, repérez les groupes (j’entends par groupe, toute concentration de personnes passionnées et/ou compétentes dans un domaine, que ce soit sur internet ou dans l’asso du coin) de votre région, de France ou d’ailleurs qui sont influents dans votre domaine et encore une fois… incrustez-vous ! Au-delà de l’opportunité de rencontrer du monde, vous aurez souvent la possibilité d’apprendre plein de nouvelles choses, et d’écouter des gens super intéressants. Mon conseil ici est de ne pas se cantonner à votre secteur, mais n’hésitez pas à élargir au maximum. Par exemple, je suis aujourd’hui développeur, mais je participe à des évents sur le design, sur l’UX, sur le management, à des ateliers sur le dessin (si si je vous jure), etc.. Intéressez-vous à tout, on s’intéressera à vous ! 

Crème de la crème est aussi un excellent exemple. Très généraliste, mais centrée sur le freelancing, c’est une communauté qui vous permettra de rencontrer plein de freelances comme vous, qui ont vécu des galères et des réussites et qui seront ravis de les partager avec vous. Et pourquoi pas vous apporter mutuellement des affaires. J’ai intégré la communauté il y’a peu, et j’ai déjà matché avec beaucoup de personnes qui m’ont notamment permis d’écrire ce chapitre !

Le Tinder des professionnels

Dernier tips qui me sert de temps en temps, c’est l’application Shapr. Si vous connaissez Tinder (allez faites pas genre, tout le monde connaît ), c’est pareil, mais pour faire des rencontres professionnelles. Je ne suis pas un grand fan, car je préfère de loin les relations « in real life », mais ça m’a quand même permis de rencontrer pas mal de monde plus ou moins intéressant. Un bon moyen si vous cherchez quelque chose de concret comme une personne dans un domaine particulier, un stage, ou pour intégrer un secteur bien précis.  http://www.shapr.co/

Montrez-vous

Je ne vais pas vous présenter Linkedin, vous connaissez certainement (au cas ou : Le réseau pro). C’est un très bon réseau pour trouver des opportunités professionnelles, mais c’est aussi excellent pour asseoir votre réputation. J’y poste de temps en temps mes expériences ou les rencontres que j’ai pu faire. En faisant cela, je génère du lead et j’attire parfois des gens intéressants. 

Vieille école mais pourtant toujours aussi efficace : Les cartes de visite. C’est toujours bien de pouvoir glisser des cartes aux gens que vous avez rencontrés. Perso, je fais toujours faire les miennes sur https://www.moo.com/fr/, mais il existe des dizaines de sites différents.

DEVENEZ ACTEUR DE VOTRE RÉSEAU

Après avoir été plusieurs fois au Meetup d’une association de ma région (Orléans Tech https://orleans-tech.com/) j’ai sympathisé avec pas mal de monde de celle-ci. Au bout de quelques mois, ils m’ont proposé d’intégrer le bureau, chose que j’ai évidemment acceptée sans aucune hésitation. C’est une aubaine de pouvoir intégrer ce genre d’asso! La première raison pour laquelle j’ai accepté est parce que les gens qui la dirigent sont foncièrement sympas, et parce que le sujet me plaît. J’insiste, mais je ne fais pas les choses par intérêt, c’est pour moi la meilleure façon de mal les faire…

N’empêche qu’aujourd’hui, ça m’ouvre plein de portes, et encore une fois ça me permet de rencontrer plein de monde.

N’hésitez pas à devenir acteur de votre réseau et à prendre du temps pour vous intégrer. Ce sera forcément bénéfique pour vous humainement et professionnellement.

Les apporteurs d’affaires

Il me semblait important de faire un petit point sur ce qu’est un apporteur d’affaires (peut-être vous demain).

Un apporteur d’affaires, c’est comme son nom l’indique, quelqu’un qui va vous apporter sur un plateau d’argent une belle affaire prête à être facturée. C’est un intermédiaire « éphémère » entre vous et votre futur client. Ce sont souvent des gens de votre réseau qui vous font confiance et qui mettent en jeux leur crédibilité. Lorsque cela m’arrive (et c’est souvent quand votre réseau est solide et vous fait confiance) je respecte quelques codes : 

– Je m’arrache deux fois plus, pour ne pas décevoir ni mon client ni l’apporteur d’affaires

– Rien n’est gratuit ! Je commissionne toujours mes apporteurs d’affaires, même quand ce n’est pas demandé explicitement.

– Je n’oublie pas. C’est une personne active de mon réseau sur qui je concentrerai d’avantage d’effort.

– Je suis reconnaissant. Si je peux demain lui rendre la pareille, je n’hésite pas.

A l’inverse quand c’est moi l’apporteur d’affaires, j’exige toujours une rétrocommission sur le contrat (généralement entre 10 et 15%)

Créer son réseau et le maintenir

Vous avez construit votre réseau ? Il est bien actif, commence à vous apporter des affaires, vous êtes reconnu dans votre secteur d’activité et les gens vous font confiance ? BRAVO, vous êtes sur la bonne route pour travailler en freelance !! Mais ce n’est pas fini…

Par expérience, sachez qu’un réseau se déconstruit beaucoup plus vite qu’il ne se construit. Et si vous vous reposez sur vos lauriers parce que vous avez un beau réseau vous allez vite déchanter… Prenez le temps de maintenir le contact, de montrer votre présence sur les évents et sur les réseaux sociaux, de répondre aux sollicitations, de continuer à rencontrer de nouvelles personnes, etc..

POUR CONCLURE

Je vous entends déjà… « T’es mignon, mais d’une, du temps j’en ai pas, je suis déjà charrette sur mes projets, et de deux, le temps c’est de l’argent ».

OK, mais c’est aux antipodes de mes pensées. Le temps n’a jamais été plus rentable depuis que je m’en sers pour réseauter. Aujourd’hui je travaille en freelance, et je n’ai jamais eu besoin de démarcher un seul client.

Allez Go ! Préparez vos zygomatiques et armez-vous de votre plus beau sourire, votre réseau vous attend !

Poster un commentaire