Top
Comuna 13 à Medellin

Arrivés la veille à Medellín en Colombie, nous voulions absolument découvrir la ville avant tout autre chose. Comprendre, sentir, s’imprégner de cette ville et de son histoire était donc notre priorité pour pouvoir ensuite l’apprécier à sa juste valeur et commencer sereinement notre vie de Digital Nomade en Colombie.

Voulant éviter à tout prix les « Pablo Escobar tours » et autres épouvantables attrape touriste, profitant de la triste histoire de Medellín pour satisfaire les étrangers peu scrupuleux, nous avons opté pour une visite responsable et solidaire avec Cathy.

Un peu d’histoire

Medellín a longtemps été le temple de la violence et de la drogue dans le monde entier. Entre les différents cartels et Pablo Escobar qui y régnait en maître, Medellín a même été tristement élue, ville la plus dangereuse au monde dans les années 70 – 90. Au prix de tragiques et interminables interventions, le gouvernement a décidé d’agir par la force. Lançant l’assaut dans les quartiers, l’armée tirait sur à peu près tout ce qui bougeait sans faire de réelles distinctions. Les photos que vous pourrez découvrir durant la visite font froid dans le dos, mais expriment bien ce qu’ont pu ressentir les habitants. Il leur a fallu beaucoup de courage pour se reconstruire. Tous ont connu des pertes, sans exception.

Aujourd’hui et depuis 2000, les autorités et surtout les habitants ont réussi un tour de force incroyable, mais vrai. Transformer Medellín en une ville modèle, agréable, joyeuse, et pleine de vie. Cependant, c’est seulement depuis 2016 et la signature du traité de désarmement des quartier que le tourisme commence enfin à exploser. Nous y sommes allés, et on vous explique tout ici 😉

Découvrir Medellin avec Cathy de KAANAS TRAVEL

Cathy de Kaanas travel

Cathy est une Française débarquée en Colombie il y a maintenant plusieurs années. D’abord comme volontaire dans une école de Medellín elle travaille sur l’élaboration de nouveaux partenariats et sur la mise en place d’un nouveau programme culturel. Elle sillonne les rues de la ville pour découvrir les différentes initiatives et proposer des partenariats. Rapidement, elle tombe amoureuse, d’abord de la Colombie, puis d’un Colombien et décide finalement de rester dans ce beau pays. Fascinée par son histoire elle travaille, elle apprend, elle rencontre beaucoup de gens, et finalement monte son « agence » Kaanas travel.

Passionnée et passionnante, Cathy vous fera découvrir toutes les facettes de la Colombie, tout en respectant ses habitants et leur environnement, et en rétribuant à chaque fois des associations en lien avec la visite. Toujours en petit groupe, vous pourrez apprécier pleinement son savoir, sa gentillesse et son professionnalisme. De plus, vous verrez par vous même tout au long de la visite qu’elle connait tout le monde et s’arrête faire une bise et échanger deux mots tous les 100 mètres ☺️ Comptez environ 57,00 € / personne pour la journée complète, tout inclus (Dégressif si vous êtes plus de 2)

Pour la joindre : (WhatsApp) +57 316 5346383
https://www.facebook.com/kaanastravel/
https://www.instagram.com/kaanastravel/

Balade dans le centre de Medellin

Prendre le metro dans Medellin

Rendez-vous pris à 9h00 à la station de métro la plus proche de notre hôtel. Pour cette visite qui dure la journée, nous ne sommes que deux plus Caty. Tout le monde à l’heure nous prenons 2 min pour faire connaissance et nous commençons notre visite par le métro.

Le métro c’est sacré à Medellín et c’est une fierté absolue. La « culture métro » comme il se dit ici est incroyable. Au milieu d’une ville pas toujours clean, bouillonnante, et pleine de vie, il y a le métro. La première chose qui frappe c’est la propreté ! On pourrait manger par terre littéralement sur les quais et dans la rame elle-même. Ensuite, c’est le respect qui y règne. Cathy nous explique que l’endroit le plus sûr de toute la ville c’est ici même, dans le métro. Chacun se laisse la place, s’entraide, ne crie pas, etc.. Il faut savoir que Medellín est précurseur au niveau mondial sur la transformation urbaine, et on comprend vite pourquoi.

Le salon Malaga - passage indispensable

Arrivés dans le centre par la station San Antonio, nous commençons par aller prendre un café dans un bar historique et réellement magique. Hors du temps, resté dans les années 70 – 80 le Salon Málaga est époustouflant par sa beauté et son gérant n’enlève rien à cet euphémisme. Cathy l’embrasse et il nous salue chaleureusement. Il nous présente son bar (qui se tient de père en fils) , son histoire et sa collection de Jukbox. Voyant que Nico est comme un gosse, il nous fait le privilège d’en allumer un, puis deux, puis trois… Ils marchent tous et le son est magnifique. Vous pourrez aussi y déguster un fabuleux café et, avec si vous êtes chanceux une petite surprise… Soirées Salsa tous les samedis soir avec un orchestre live.

La place Botéro à Medellin

Après ce début enchanteur, nous voilà partis pour faire la visite du centre à pied. Cathy nous fait passer par des endroits historiques, authentiques sans oublier les lieux incontournables. Vous pourrez pendant ce temps-là lui poser 1000 questions auxquelles elle se fera un plaisir de répondre. On y découvre aussi cette diversité propre à la ville qui mélange par exemple aux sorties d’églises, les prostitués, les vendeurs ambulants, les dealers à peine cachés, les joueurs d’échecs et les familles qui vont à la messe. Vous pourrez aussi apprécier la plaza Botero et ses 23 sculptures gigantesques en Bronze. Bref, c’est impressionnant à vivre.

Prendre le téléphérique de Medellín

Le téléphérique a grandement participé au désenclavement des cités dans les années 2000. Il est aujourd’hui très utilisé par la population locale. Dans l’esprit de la « culture métro », celui-ci est aussi impeccable et fonctionnel. Petite anecdote, c’est une entreprise française qui l’a conçu et construit ????????.

La vue est aérienne et somptueuse, même si elle permet de voir de plus près les « bidons villes » encore largement existants et habités. Construit à la hâte en réponse au conflit armé dans les campagnes, ces maisons de fortune sont aujourd’hui « définitives ». Chaque année, des dizaines d’entre elles s’écroulent provoquant des morts.

Arrivés en haut, nous descendons admirer le paysage pour aussitôt redescendre et nous diriger vers la Comuna 13.

Visite de la Comuna 13 à Medellin

La Comuna 13 (comprenez arrondissement 13 :)) est certainement le quartier qui a le plus souffert du conflit armé. Les photos que vous pourrez croiser sur votre parcours et relatant ce sombre passage de l’histoire sont édifiantes. Cela rend encore plus incroyable la situation actuelle du quartier. Coloré, débordant d’énergie et de sourires, musée à ciel ouvert, les habitants ont su rebondir et transformer leur environnement en un lieu de vie agréable et jovial. À ne louper sous aucun prétexte.

Nous avons mangé chez une famille vivant en plein milieu du quartier. D’une sincère gentillesse, ils nous accueillent chez eux et nous offre un repas local gargantuesque. On discute (Cathy fait la traduction), on échange des rires, ils nous montrent leur système de son démesuré par rapport à la taille de la maison, et nous entamons deux trois pas de danse ☺️.

S’en suit une balade dans la Comuna 13 pour découvrir les très colorés graffs, les artistes de rue (rappeurs, danseurs d’exception, peintres, etc…), la musique omniprésente (on vous conseille de passe voir le groupe de danse hip-hop Kolacho qui est INCROYABLE) et les fameux escalators. Une visite qui restera marquée dans nos mémoires longtemps tant la vie qui s’y déroule aujourd’hui est différente de ce qu’ils ont dû connaitre dans le passé (proche!). Il est à notre sens indispensable de faire cette visite accompagnée pour avoir au moins les histoires des graffs qui s’y trouvent.

L'art de rue à Medellín

La meilleure façon pour les habitants de Medellín de s’exprimer sur leurs douleurs et leur passé est l’art de rue. Omniprésent dans toute la ville de Medellín, il l’est encore plus dans la comuna 13, centre des violences dans les années 2000. On découvre avec Cathy, les histoires des principaux graffs. Voici l’exemple d’un de nos préférés :

Graff de Medellin

Par exemple, ce magnifique graff réalisé par l’artiste chota en Janvier 2019 est plein de sens. Les éléphants représentent la mémoire, et chacun d’eux porte un élément important permettant de la transmettre. L’enceinte, pour la musique, le micro pour le chant, et plus particulièrement le rap, et la chaussure pour la danse. On y voit aussi des textes pour l’écriture. La défense cassée de l’éléphant représente la douleur vécue et les quelques maisons colorées ainsi que la bombe de peinture sur la droite montre le renouveau qui commence doucement à émerger. Bref vous l’aurez compris, la comuna 13 se regarde, et … s’écoute.

Une visite mémorable de Medellín

Heureux après une longue journée, nous repartons via les escalators direction le métro.

Le plus marquant dans cette visite est certainement la capacité des Colombiens à avoir réussi à transformer la ville la plus dangereuse du monde en une ville agréable et pleine de vie. Cette ville mérite tellement d’être plus connue et de changer son image de violence et de drogue…

Un grand merci à Cathy qui nous a partagé sa passion et son entrain pour Medellín. Nous vous recommandons chaleureusement ses services. Plus cher qu’une visite touristique standard, mais largement justifiée, vous en aurez pour votre argent.

Graff de la Comuna 13

Poster un commentaire