Top
Ville de Cusco au Pérou

Cusco et ses alentours méritent largement d’y passer une journée entière. Perché à 3400 m d’altitude, Cusco, connu comme le départ du Machu Picchu, présente de très nombreux attraits. Entre l’architecture coloniale magnifique, les places de quartiers et les bons restos, on vous conseille vivement d’aller vous y promener. Visiter Cusco permet aussi d’aller se balader dans la vallée sacrée et découvrir de magnifiques reliques incas, ou encore les superbes salines de Maras. On vous raconte notre visite de Cusco en 1 jour.

Le « boleto turistico » : Vous pourrez acheter un billet touristique qui vous donnera accès à certains sites de la vallée sacrée ( vous ne pourrez pas acheter d’entrée individuelle dans ces sites-là). Il y a 2 sortes de billets :
l’intégral, le plus complet, il est valable 10 jours, prix 130 soles (35,00 €)
Le partiel, vous devez choisir un des trois circuits proposés, et il est valable de 1 à 2 jours en fonction de votre choix, prix 70 soles (18,85 €). Pour plus d’infos, visitez le site officiel du boleto turistico. Voici la liste des trois circuit :

  • Circuit 1: Sacsayhuaman, Qenqo, Tambomachay, Puca Pucara (les sites archéologiques autour de Cusco). Il est valide 1 jour.
  • Circuit 2: Musée historique régional, musée d’art contemporain, musée d’art populaire, le Centre Qosqo de musique et danses typiques, musée du Coricancha, monument à Pachacutec, Tipon et Pikillacta. Il est valide 2 jours
  • Circuit 3: Pisac, Ollantaytambo, Chinchero, Moray (sites de la Vallée Sacrée). Il est valide 2 jours.

Balade dans Cusco

Visiter le centre historique de Cusco

Première étape de la journée : le marché couvert de San Pedro (ouvert toute la journée). Vous y trouverez à peu près de tout. Aussi bien de l’alimentaire avec des étals plus colorés les uns que les autres, des pains, des légumes, des fruits, de la viande, et de l’artisanat….

On vous conseille de manger sur place, ou vous pourrez déguster un repas complet pour 10 soles (2,60 €).

Idéale pour les souvenirs, la partie dédiée à l’artisanat est très grande et les prix sont très intéressants (vous pouvez négocier). Pour les tissus en revanche, n’hésitez pas à aller dans le quartier autour du marché où vous trouverez de nombreux magasins de tissus péruviens.

Nous nous dirigeons ensuite vers la place d’armes très vivante, bordée de bars, de restaurants, de magasins, mais surtout dominée par l’imposante cathédrale et l’église Compagnia de Jesus. N’hésitez pas à vous assoir sur un banc au beau milieu de la place et observer les locaux, les enfants, les femmes et leurs habits colorés… À voir aussi de nuit pour admirer les bâtiments tout illuminés.

Nous sommes ensuite tombés sous le charme du quartier San Blas, avec toutes ses petites rues étroites, ses boutiques d’artisanat, ses cafés, ses restaurants et son ambiance « bon enfant ».

Si un jour vous n’en pouvez plus de manger du riz et des soupes, vous trouverez un super couple franco-péruvien Véronica & Bruno, qui a ouvert un restaurant de raclette/charcuterie avec des bières artisanales belges ! Pensez à réserver, car peu de place. Prix de la raclette : 35 soles/personne (9,50 €). Site du restaurant Le Buffet Francès

Il y a aussi beaucoup de bars où vous pourrez goûter le pisco sour. Profitez du « happy hour » : 2 piscos sour pour 12 à 15 soles (4,00 €) de 17h00 à 19h00. Au petit restaurant péru-italien Kukuli’s (il ne paye pas de mine de dehors mais le pisco pour est délicieux et la musique est cosy).

Pour les amateurs de petit train, vous pourrez faire un tour dans le petit tramway en bois (7 soles par personne) qui part de la plaza de Armas et qui permet de sillonner la ville et ses environs.

Une halte est prévue en haut de la colline du « Cristo Blanco »

Vue panoramique du Cristo Blanco de Cusco

Nous avons entrepris la marche du centre de Cusco jusqu’au « Cristo Blanco » sur les hauts de San Blas à 3600m (grande statue de Jésus Christ). La montée est assez sportive, mais accessible à tout le monde. Beaucoup de marches et 200m de dénivelé. Vous passerez à travers les charmantes ruelles en pente. En montant, vous contournerez le site archéologique de Sacsayhuaman.

La statue en elle-même n’a rien d’exceptionnel, mais la vue que vous aurez, sur Cusco et les montagnes alentours, est tout juste exceptionnelle. Vous pourrez aussi observer les symboles géants écrits par la population à flanc de colline.  La nuit, la statue est visible de Cusco de par son illumination.

Vers 12/13h, profitez de la cohue des sorties de classe. C’est un vrai spectacle. Pour redescendre, nous vous conseillons d’emprunter la « calle Trescruces de oro », qui est une rue très typique, où vous pourrez côtoyer les locaux qui jonchent la rue pour vendre leurs produits.

Manger du Cochon d’Inde (Coy), la spécialité de Cusco

La nuit tombée, nous avons décidé de nous faire un très bon restaurant à Cusco pour enfin goûter le fameux « Cuy » (Cochon d’Inde), avec on l’avoue, un peu de réticence et d’appréhension ! Nous avons choisi le « PACHAPAPA » (dans le quartier San Blas) qui cuisine des spécialités locales. Le cadre est chaleureux avec une belle terrasse chauffée et son superbe four à bois. Ambiance très cosy. Si votre table n’est pas prête, on vous dirigera vers le coin-bar où vous pouvez boire un verre en attendant.

Le personnel est très sympathique et nos « cuy » étaient divinement bien cuisinés (1h dans le four à bois). N’oubliez pas de le commander dès que vous arrivez. Nous recommandons cet endroit pour son rapport qualité/prix. Prix du plat : 80 soles (21,00 €).

Plat typique de Cusco le Cuy

Le Cochahuasi Animal Sanctuary, un refuge d’animaux péruviens

Sur la route pour arriver à Pisac (2972 m), nous nous arrêtons au Cochahuasi Animal Sanctuary.

Prix d’entrée : 11 soles/personne (2,98 €). Vous pouvez aussi faire une donation en plus, ou acheter des produits artisanaux dans la jolie boutique.

Pour vous rendre au sanctuaire depuis Cusco :

– Taxi : 30 soles (8,10 €)
– Colectivo : 4 soles/personne (1,00 €).

Réserve naturelle et centre pédagogique dédiés aux animaux maltraités ou en détresse. C’est une courte visite guidée, mais vraiment très sympa, où nous avons découvert toutes les espèces emblématiques du Pérou : vigognes, lamas, singes, aigles, pumas et les immenses condors. Vous ne les verrez jamais d’aussi près, avec une démonstration de vol juste au-dessus de vos têtes.

Une occasion unique de voir ces animaux sauvages de près et sans le côté zoo. Beaucoup des animaux recueillis étaient maltraités ou vivaient dans de mauvaises conditions. En vous rendant au sanctuaire, vous participez aussi à votre échelle à les aider,  l’objectif premier semble vraiment la réadaptation des animaux et dans certains cas la remise en liberté. Ce sont des bénévoles et des permanents qui y travaillent. Vous pouvez d’ailleurs faire une demande si cela vous intéresse, ils prennent des volontariats pour de courtes et longues durées, et il n’est pas nécessaire d’avoir un espagnol parfait. En tout cas, on sent vraiment le dévouement de toutes ces personnes qui font du mieux qu’ils peuvent malgré le peu de moyens, et le résultat est vraiment top.

Poster un commentaire