Top
LES SALINES DE MARAS

Le plus impressionnant dans la vallée sacrée des Incas n’est pas forcément les ruines. Beaucoup de locaux et de voyageurs nous ont conseillé de passer notre chemin, car après avoir vu les reconstitutions du Macha Picchu, elles peuvent paraître un peu fades. Cependant, la vallée dispose de plein d’autres atouts comme les salines de Maras qui sont incroyables, ou encore ses petits villages typiques, très sympa à visiter. Proche de Cusco, n’hésitez pas à faire un détour pour visiter la vallée sacrée. Nous y avons passé 1 journée et on ne regrette franchement pas !

Le « boleto turistico » : Vous pourrez acheter un billet touristique qui vous donnera accès à certains sites de la vallée sacrée ( vous ne pourrez pas acheter d’entrée individuelle dans ces sites-là). Il y a 2 sortes de billets :
l’intégral, le plus complet, il est valable 10 jours, prix 130 soles (35,00 €)
Le partiel, vous devez choisir un des trois circuits proposés, et il est valable de 1 à 2 jours en fonction de votre choix, prix 70 soles (18,85 €). Pour plus d’infos, visitez le site officiel du boleto turistico. Voici la liste des trois circuit :

  • Circuit 1: Sacsayhuaman, Qenqo, Tambomachay, Puca Pucara (les sites archéologiques autour de Cusco). Il est valide 1 jour.
  • Circuit 2: Musée historique régional, musée d’art contemporain, musée d’art populaire, le Centre Qosqo de musique et danses typiques, musée du Coricancha, monument à Pachacutec, Tipon et Pikillacta. Il est valide 2 jours
  • Circuit 3: Pisac, Ollantaytambo, Chinchero, Moray (sites de la Vallée Sacrée). Il est valide 2 jours.

Visite de la Vallée Sacrée

Nous avons choisi de visiter Cusco et ses alentours sans le boleto. Les programmes proposés ne nous plaisaient pas, et avec du recul nous avons bien fait, car notre journée a été bien remplie. De Cusco nous avons pris un chauffeur/guide qui nous a déposé sur différents sites de la vallée sacrée et nous déposera à Ollantaytambo en fin de journée pour prendre notre train direction le Machu Picchu dés le lendemain. Tarif : 300 soles (80,70 €) pour toute la journée. Vous pourrez trouver beaucoup moins cher. Il est aussi possible de faire toutes ces visites en colectivo mais comptez alors 2 jours.

Visite du village de Chinchero

Notre premier stop s’effectue à Chinchero, petit village andin où nous avons visité une fabrique de textiles… andins ????! Au programme, découverte du processus de fabrication, de l’alpaga à la teinture, jusqu’au tissage. Un peu touristique, mais très intéressant, et la démonstration est super. C’est gratuit et vous pourrez ensuite acheter leur création dans leur boutique.

Direction ensuite, le marché de Chinchero, très typique, très vivant, très local. On vous le conseille vivement. En chemin, notre chauffeur nous arrête à différents endroits avec des points de vues magnifiques. Vous pourrez notamment avoir une très belle vue sur les ruines de Chinchero (comprises dans le boleto) sans avoir à y rentrer.

Les Salines de Maras (Las Salineras)

Le spectacle est saisissant et reste un souvenir très marquant du Pérou. Les Salines de Maras (possibles hors boleto turistico), sont un centre de production de sel géré par environ 700 familles qui sont organisées en coopérative. L’origine remonterait à une époque antérieure à celle des Incas. Vous pourrez admirer plus de 3600 bassins de sel à évaporation sculptés sur le flanc de la montagne. Au fond de celle-ci jaillit une source d’eau souterraine à 25° qui donne naissance à 2 ruisseaux saturés en chlorure de sodium qui alimentent les bassins par de petites canalisations en pierre. D’ailleurs l’architecture est de toute beauté. Le blanc étincelant du sel contraste avec le rouge de la terre. Vous pourrez vous promener  au milieu des bassins et voir les familles travailler à la main. C’est très impressionnant.

À la sortie, vous pourrez bien sûr acheter toutes sortes de souvenirs et… du sel : fleur de sel, sel fumé…

Panorama sur les salines de Maras

Déjeuner dans le village de Maras

Étape suivante : la place du petit village de Maras. Très calme et en même temps très typique (peu de touristes). Nous décidons de manger ici pour profiter davantage du lieu. 3 femmes en tenue locale au beau milieu de la place, nous servent dans de petites barquettes de succulent mets dont nous ne nous souvenons plus du nom, mais qui valaient largement le détour, pour 5 soles (1,30 €)

Moray est une ville à faire, mais il faut obligatoirement avoir un boléto. C’est un site agricole, surprenant de par son architecture : 3 amphithéâtres constitués de plusieurs terrasses et disposés en cercles concentriques.

En repartant vers Urubamba, vous pourrez observer des « capsules » suspendues dans le vide à 120m sur les falaises. C’est en fait un hôtel : insolite !  « Skylodge Adventure ».

Pissac et ses marchés

À Pisac, il vous faudra le boleto turistico pour pouvoir faire les ruines. Nous nous sommes contentés de passer quelques heures au sein de la ville et de son marché pittoresque (le plus grand de la région), qui se tient principalement les mardis, jeudis et dimanches. On nous a conseillé d’éviter le dimanche ou vous aurez beaucoup de touristes. Toute la place et les rues aux alentours regorgent de marchands en costume traditionnel.
En vous enfonçant un peu dans les rues, vous trouverez un petit marché couvert (non indiqué dans les guides !) qui est principalement dédié à l’alimentaire. Pour les amateurs de produits frais, la halle abrite plein de petits stands pour se restaurer.

On vous conseille le petit stand, en arrivant du centre, sur la droite. Nous y avons mangé une délicieuse « tortilla con verduras » préparées devant nos yeux, très généreuse, pour seulement 4 soles (1,00 €).

Poster un commentaire