Top
Backpack helpx

Travailler en HelpX le premier mois de notre arrivée en Nouvelle-Zélande était une excellente idée. Pourtant, trois jours avant notre départ de Bali , nous n’avions pas du tout envisagé cette option. Il aura fallut un bon alignement des étoiles pour que nous atterissions à Christchurch dans cette superbe maison et famille.

Faire du HelpX tout en étant Digital Nomad est une excellente option pour travailler, voyager, et faire des rencontres, tout ça, à moindre coût.

HelpX, qu’est-ce que c’est ?

HelpX est une plateforme qui met en relation des familles locales proposant des missions ponctuelles, avec des voyageurs. C’est un échange de bons procédés :

  • Les voyageurs aident la famille dans des tâches quotidiennes x heures par semaine.
  • En échange, vous êtes logés gratuitement et parfois nourris et blanchis.
Site web Helpx

Le format dépend de l’hôte qui vous accueille. La plateforme accessible pour un prix dérisoire de 30€ pour 3 ans. Elle n’est pas particulièrement ergonomique mais les annonces sont à jour, les familles très réactivent et l’esprit collaboratif y est bien présent.

En effet, derrière les missions proposées se cachent des valeurs de partage, d’échange multiculturel, d’ouverture d’esprit et de découverte de l’autre. En lisant les avis des précédents voyageurs, vous aurez rapidement une idée de l’ambiance sur place.

Les missions proposées en HelpX sont variées et parfois très originales :

  • Travailler à la ferme : les vaches et les moutons ne manquent pas en Nouvelle-Zélande !
  • Entretenir un jardin et faire des travaux de bricolage
  • S’occuper d’une auberge : faire les lits, le ménage et les petits déjeuners d’un Air BnB par exemple
  • Fille au père : le plus connu des jobs de voyageurs (mais pas le plus reposant 🙂 ) pour s’occuper des enfants d’une famille locale

Un autre site propose aussi ce type de mission en WWOOFing mais il est plus orienté « nature ». Cette plateforme propose des jobs dans des fermes bio principalement.

Bon plan

Une mission HelpX est complètement compatible avec un Permis Vacances Travail, le fameux PVT. Toutefois, tous ne vous le demanderont pas donc si vous avez un simple permis Holidays, il est possible de trouver des missions. 

Jobs insolites

  • Le DOC, (ministère de la conservation) propose des jobs à la semaine pour s’occuper des « Hutt », ces refuges complètement perchés dans les montagnes (vous devrez avoir votre PVT).  Nous avons rencontré une Allemande faisant office de gardienne à la Muller Hut dans le massif du mont Cook.
  • Vous en connaissez d’autres ? Commentez en bas de l’article ! ????

Digital Nomad & HelpX : le duo parfait !

Allier Helpx et freelance était tout simplement le plan parfait et les conditions de travail étaient idéales :

2,5 jours HelpX / 2 jours Freelance / 2,5 jours Tourisme

NOTRE PROGRAMME HELPX / FREELANCE / VOYAGEURS

De notre côté, les démarches se sont faites extrêmement rapidement. Vous allez comprendre pourquoi :

>> 3 jours avant notre arrivée en Nouvelle-Zélande, nos plans étaient assez flous.

En effet, nous avions tous les deux un PVT pris de longue date, mais sans savoir réellement ce que nous allions en faire. Surtout, nous allions atterir à Christchurch alors que nous nous étions préparés à arriver à Wellington. Nous n’avions même pas notre logement pour la première nuit…

>> 2 jours avant notre arrivée en Nouvelle-Zélande, une petite surprise venait compliquer un peu les choses…

Nous nous sommes rendu compte que le Visa de travail de Nicolas a expiré (les Visas sont valables 1 an après avoir été délivrés. Il aurait fallu arriver le 11/01/2019 et nos vols étaient prévus pour le 15/01/2019). Nous voilà bien embêtés…

C’est alors que nous nous mettons à chercher un logement et là nous découvrons un sacré décalage de niveau de vie (pas étonnant vous direz-nous en arrivant de Bali !). La moindre auberge de jeunesse en dortoir coûte entre 30 et 50 euros et les hôtels sont entre 60 et 120 euros…

Rapidement, HelpX s’est présenté comme une solution.

Pas trop partants au départ, on avait l’image (erronée) de se retrouver perdus dans les champs, coupés du monde et parlant avec Jack, le propriétaire édenté de 70 ans. J’avoue qu’au démarrage (et après 4 mois de Tour du monde), on avait plus envie de rencontrer des Neo-zélandais, de voir leur mode de vie et nous sociabiliser.

Gros préjugés ! Sur la plateforme HelpX, nous avons vu des offres toutes plus alléchantes les unes que les autres et on s’est vite pris au jeu en lisant ces propositions :

  • Travailler dans un Vignoble du côté de Malborough
  • S’occuper d’animaux comme des Alpagas
  • Rénover un ancien manoir qui a subi le tremblement de terre de 2011 avec 6 autres personnes.

C’est cette dernière qui nous a séduits. Sa proximité avec le centre ville, la qualité du logement et le format 17,5h par semaine sans les repas nous convenait parfaitement. Cela nous permettait d’avoir notre logement payé et d’avoir assez de temps pour continuer nos activités en freelance. Nous avons alors contacté Leeanne.

24h aprés, nous avions trouvé à la fois notre logement pour un mois, un travail à mi-temps et surtout sans le savoir… une nouvelle famille !

Famille en Helpx

Notre expérience au Château

Du ponçage…

Arrivés le 15 janvier, nous avons eu notre chambre au château 4 jours plus tard. Après avoir lu des avis élogieux sur Facebook, nous avions hâte de découvrir « The Castle ». Leeanne, la propriétaire, voulait absolument nous accueillir mais nous sommes arrivés pendant son cours de Yoga. Ce fut donc Dale son mari d’un mètre 90 au sourire chaleureux qui nous a accueillis. A peine arrivé, le feeling est directement passé. Nous avions devant nous un somptueux manoir de style Georgian à colombage comme nouvelle maison. Immense cuisine ouverte et collaborative, salon cocooning, piscine et jardin fleuri, tous les équipements y étaient présents. Dale nous a montré notre chambre : la Sun room ! La vue panoramique sur la chaîne des Alpes du Sud au coucher du soleil et le petit balcon privatif ont fini de nous combler !

Dans cette grande maison partagée vit le couple de propriétaire, un couple d’anglais et un couple germano-thaïlandais pétillant. Nous rejoignons alors 4 autres HelpX : deux Allemands ayant obtenu le permis de résidence et deux amis Chiliens en voyage.

Après un jour off, nous avons démarré les travaux de rénovation. Il y a trois ans, la maison avait subit d’énormes dégâts jusqu’à se retrouver affaissée de plusieurs centimètres. Nous arrivons donc après une trentaine de groupes HelpX pour continuer ce chouette travail.  Masques et lunettes sur la tête, voici quelques exemples des tâches que nous avons effectuées :

  • Peinture
  • Arrachage de papier peint
  • Nettoyage des parties communes
  • Poncer, poncer, poncer et j’en ponce (heu passe pardon  ) !!!

Finalement, on se rend compte que de quitter notre Mac de temps en temps pour des travaux manuels, ça nous vide la tête et ça nous fait du bien :). L’ambiance est chaleureuse et on travaille en musique au rythme des sons vintages made in NZ ^^

… à l’audit SEO !

Voyant que nous étions aussi doués pour le digital que le ponçage ^^, nos hôtes nous ont proposé de travailler sur leur activité. Ravis d’avoir gagné leur confiance et de pouvoir leur donner un coup de pouce, nous avons changé notre casquette de bricoleurs pour celle de micro cabinet de conseil et studio de développement.

Nous avons réalisé en 5 jours :

  • 2 Audits SEO complets (technique / design / contenu) avec recherche des positionnements mots clefs pertinents.
  • Une optimisation SEO du site du Château https://thecastlenz.com et le lancement de son Instagram
  • La refonte totale du site KA TAEA E KOE (design / UX / dev), l’activité de formatrice en langage Maori de Leeanne.  https://kataeaekoe.co.nz

Une aventure humaine

Enfin, le HelpX et surtout notre expérience au château a été une aventure humaine inoubliable. Nous avons eu des hôtes et des colocataires magiques :

  • Tout le temps à l’écoute pour nous aider à progresser en anglais
  • Toujours à nous partager leurs meilleurs moments de voyage et nous donner des bons plans pour notre road trip
  • Des moments inoubliables passés tous ensemble dans la grande cuisine partagée (vegans, végétariens et carnassiers)
  • Toujours motivés pour une soirée Lalaland, un repas crêpes ou un goûter cookies improvisé.

Pour finir, nous avons même partagé une soirée hamburger organisée par Leeanne et Dale pour notre départ. Nous n’exagérons pas en disant que nous nous sentions comme à la maison et en famille. C’est ce qui a rendu le départ du cocon franchement difficile. Leeanne et Dale ont pris soin de nous et nous ont beaucoup parlé de leur ville, de leur histoire et de la culture Maori.

 

Nous recommandons cette expérience et ce rythme de travail à tous les digital nomades en vadrouille en Nouvelle-Zélande ou ailleurs !

Ps : merci Leeanne & Dale, Angela & Yann, Pui & Dan, Sam & Adam, Nico & Sandra pour votre gentillesse et ces moments passés à vos côtés au Château.

Poster un commentaire