Troisième étape de notre Tour du monde, nous avons démarré notre voyage en Nouvelle-Zélande par le Canterbury. Entre travail en HelpX et missions Freelance en remote, nous avions à coeur de profiter de cette vaste région. Partez sur la route avec nous le temps des trois week-end prolongés qui nous ont permis de découvrir le Canterbery.

Le Canterbery

Le Canterbery est une région riche en découvertes qui offre des centaines de possibilités d’excursions aux alentours, à la journée ou en week-end. En roadtrip, en balade, en vélo et même en sortie bateau, il y a l’embarras du choix.

Pour les activités payantes comme les sorties bateaux, les excusions pour nager avec les dauphins ou encore une sortie dans les thermes, pensez au site Book me pour obtenir de belles réductions.

canterbury

Christchurch une ville qui RE:Start

Il faut savoir que Christchurch a été touché par un terrible tremblement de terre le 22 février 2011 faisant 185 morts et des centaines de blessés. Les dégâts étaient considérables et la ville a dû rester fermée pendant au moins un an pour déblayer les dégâts. 8 ans plus tard, nous avons eu la chance de travailler à la restauration d’un manoir lors d’une mission en HelpX.

Les habitants ont fait preuve d’une immense solidarité, de créativité et de courage pour rebâtir la ville. Le symbole ici reste les fameux containers qui ont éclos peu à peu dans la ville pour créer des restaurants et boutiques éphémères.

Cette ville vaut le détour, le temps d’une balade dans son jardin botanique, pour dénicher de jolies peintures en street art ou bien encore lors du Circus Festival en février pour admirer de nombreuses performances artistiques. Trouvez des actualités et idées voyage sur le site de la ville.

Prenez le temps d’aller voir la cathédrale en carton, bâtisse temporaire construite après le tremblement de terre qui est impressionnante, tout comme le mémorial qui se situe à coté.

Akaora, randonnées et dauphins

Il faut absolument prendre la scenic road pour rejoindre Akaora depuis Christchurch. Elle longe les bords de mer et offre de magnifiques points de vue. Nous avons fait notre première randonnée sur la Summit Road à Akoara et la forêt était enchanteresse. C’est l’occasion de nager avec les dauphins qui ne sont pas très sauvages (pour 70$ par personne environ).

Retour ensuite par Little river avec une baignade dans la Magnet bay. La route en gravier est sinueuse mais c’est une des plus belles que nous ayons empruntées.

Les Alpes du Sud, la montagne à l’état brut

Notre deuxième week-end sur la route a démarré sous la pluie 🙁 Qu’importe, la Nouvelle-Zélande a cet attrait magique : même par mauvais temps, tout est impressionnant et devient mystérieux.

Nous sommes partis à Castle Hill sur la route de la west coast avant Arthur Pass. Un tout petit village de chalets (résidences secondaires), entourés de montagnes.

Nos 5 coups de coeur du week-end :

  • Dormir dans les bois en camping sauvage et déjeuner près de la rivière
  • Jouer à cache cache dans les impressionnants et mystiques rochers de Castle Hill
  • Se perdre dans la rivière souterraine de Castle Hill (Cave Stream Scenic Reserve). 594 m dans l’obscurité totale : adrénaline garantie !
  • Atteindre le pic du Mont Cockayne (1874m) et admirer les sommets et le glacier d’Arthur Pass.
  • Admirer le sauvage Lac Coleridge depuis un pic ou rejoindre ses gorges
  • Bon allez si vraiment vous êtes fans, arrêtez vous avoir le Donut de Springfield! 😉

Kairoura et Hamner Springs, la montagne, la mer, et… les phoques !

Kaikoura au nord pour admirer la péninsule depuis le Mont Fyffe (1 602 m), débusquer une colonie de bébés phoques dans leur milieu naturel, et terminer la journée au coin du feu sur la plage.

A l’aller ou au retour, vous pourrez faire une pause à Hamner Springs. On est clairement sur une station thermale (type troisième âge ^^) mais la forêt aux alentours est sublime. Les thermes sont très agréables pour une pause détente face aux montagnes et dans les arbres. Nous avons également atteint le Mont Isobel et son impressionnante chute d’eau (20 minutes en contre-bas).

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *