Top
Digital nomad en Colombie

Medellín est une ville mature et très adaptée aux digital nomades. Moderne, bien desservie, pleine de vie, elle offre toutes les infrastructures pour travailler. Une dizaine de coworkings sont déjà bien installés et d’autres ouvrent régulièrement. 2 quartiers s’y prêtent particulièrement : El Poblado et Laureles.

À Bogota aussi, il est possible de s’installer sur du moyen long terme. La grande capitale n’offre toutefois pas la même qualité de vie que sa voisine plus colorée. Les coworking 24/7 sont bien développés dans les villes mais la règle du 9h-18h s’applique encore en province.

Ailleurs en Colombie, les espaces de travail existent, mais sans l’ambiance communautaire et animée des coworkings des grandes villes. Nous sommes restés un mois à Santa Marta sur la côte caraïbe. C’est une option très intéressante pour visiter cette région privilégiée. Dans la région du café à Salento, il vous sera très compliqué de trouver une bonne connexion internet. Pareil pour l’Amazonie et Léticia, qu’on vous recommande pour le tourisme uniquement. Aperçu des coworkings de la Colombie pour digital nomades de passage ou aventureux !

Coworking La casa Redonda

La Casa Redonda, à Medellín

PRIX

  • 8€ par jour (la première journée c’est moitié prix)
  • 55€ par semaine
  • 129€ par mois

AVANTAGES

Le quartier de Laureles est un de ceux que nous préférons à Medellín. C’est le bon équilibre entre authenticité et qualité de vie (et safe). L’atelier DIY avec de nombreux outils pour les créateurs et les freelances qui souhaitent prototyper un produit ou service. C’est une des premières fois que l’on voit un atelier bricolage dans un coworking ! Le bar au rez-de-chaussée pour le bon café ou la bière de fin de journée.

INCONVENIENTS

C’est un coworking récent, qui a déjà pas mal de membres. Il n’y a pas de vrai réseau social ou d’échange encore entre les digital nomades. Moins de flexibilité sur les horaires en day pass car vous dépendez de la customer manager de l’entrée.

Selina Cowork, à Medellín

Spacieux et très dynamique, on a adoré notre semaine au Sélina coworking de Medellín et on aurait pu facilement y rester plus. En plein coeur du quartier “occidentalisé” d’El Pobledo, tout est fait pour retrouver ses repères tout en profitant des tropical vibes de la Colombie

PRIX

  • 8€ par jour (la première journée est offerte si vous prévoyez de rester un peu)
  • 35€ par semaine
  • 62€ par mois

AVANTAGES

Très bon accueil d’Andrès qui nous a fait visiter le lieu et nous a offert notre premier jour. Le dynamisme de l’hôtel profite au coworking avec des événements tous les jours et des soirées Live DJ tous les vendredis. Une jolie salle de méditation et des espaces vitrés très aérés et agréables pour travailler. Vraiment bon rapport qualité/prix pour une grande ville comme Medellín.

INCONVENIENTS

Difficile de lui trouver des inconvénients. Les puristes vous diront que le coworking est trop occidentalisé. C’est pas faux. On y retrouve ses repères certes, mais on ne plonge pas dans l’inconnu. Si vous préférez rencontrer plus de Colombiens et travailler dans un quartier plus authentique, allez plutôt du côté de Laureles.

Zoom sur les Selina Cowork

Leur promesse : redefining the work habits. On dit dire que c’est plutôt réussi. C’est une chaîne fiable et chaque hôtel / coworking est un exemple unique d’architecture moderne inspirée du caché local. Plus qu’un lieu où loger et travailler, ils proposent des espaces de vie avec de nombreuses activités sociales. 

On peut dire qu’on profite pleinement des infrastructures et de l’animation touristique de l’hôtel : cours de yoga, salsa, salle de sport, match de foot, after work, concert, etc. Il y a presque un événement tous les soirs.

Flamingo coworking, à Santa Marta

C’est un peu grâce au Flamingo que nous sommes venus en Colombie. Nous avons vu leurs photos peps et acidulées sur Instagram et avons découvert par leur biais la côte Caraïbes de la Colombie. Santa Marta offre tout ce que nous recherchons en tant que digital nomades : une ville aux prix très abordables, des activités nature pas loin et des plages paradisiaques (en plus de superbes spots de plongée pour les amateurs comme nous). Il n’en fallait pas plus pour décider de poser nos sac à dos un mois dans cette ville atypique, pleine de vie et très locale.

Pour les précurseurs des nouvelles places de digital nomades, on recommande !

PRIX

  • 9€ par jour (hot desk dans l’espace “jardin” non climatisé pour 2€ par jour)
  • 44€ par semaine 
  • 69€ par mois

AVANTAGES

Le style urban jungle du Flamingo est vraiment agréable. Le rose acidulé de sa déco vous met de bonne humeur le matin et les différents espaces de travail sont vraiment agréables : bureaux plus tranquilles, tables hautes pour discuter, bureaux, stand canapé plus décontracté. 

Le Flamingo est d’abord un hostel donc vous croiserez souvent des voyageurs, c’est sympa. Le partenariat avec la Brisa Loca juste à côté permet d’aller boire un verre en after-Works dans un des endroits les plus sympas de la ville.

INCONVENIENTS

Le Flamingo s’est lancé en 2019 et souffre encore de l’effet “tourisme”. Il y a peu de monde en dehors de la haute saison de décembre à février et quasiment pas d’événements. Mais on ne doute pas que cela va changer rapidement !

Lien vers le site du coworking Flamingo 

Selina cowork, à Cartagena (Caraïbes, quartier Getsemani)

Il y a très peu d’offres de coworking à Cartagena donc le Selina est pratique pour travailler dans le meilleur quartier de la ville : Getsemani. Le centre historique est plutôt cher et très touristique alors que Getsemani est le quartier bobos plein d’hostals où il fait bon vivre. On vous recommande de poser vos affaires ici si vous restez quelque temps.

PRIX

  • 9€ par jour
  • 44€ par semaine
  • 115€ par mois

AVANTAGES

Un des seuls coworkings agréables en plein coeur du quartier Getsemani. Le bâtiment est une magnifique demeure coloniale remastérisée avec une ambiance industrielle colorée vraiment réussie ! Comme il y a peu de passage, remise possible sur le prix du coworking pour les moyenne/longue durée.

INCONVENIENTS

Les Selina se suivent en Amérique latine, mais ne se ressemblent pas. Nous avons voulu choisir une valeur sûre avec cette chaîne de coworks, mais nous n’avons pas retrouvé l’accueil chaleureux de Medellín. Le personnel ne parle presque pas anglais, l’approche est plus contractuelle et l’ambiance plus business et pas assez décontractée pour nous. Aucune flexibilité sur les horaires lorsque vous n’êtes pas membre permanent (Il faut sortir à 18h00 maximum).

Lien vers le site du Selina cowork Cartagena

D'autres lieux ou vous pourrez travailler en Colombie

Arsenal brain tech, Cartagena

Nous ne sommes pas restés mais nous avons visité ce coworking à l’air social et décontracté. Malheureusement, la chaleur est telle à Cartagena, qu’on préférait un endroit avec climatisation pour travailler. Le lieu est sympa, un peu street art et chaleureux. Toutefois, le positionnement ne semble pas encore trop établi (plutôt salle de conférence / afterwork) et cela manquait de professionnalisme. L’assistante est pleine de bonne volonté et vous accueillera cependant avec plaisir.

Lien vers le site du Arsenal Brain Tech

Digital nomades, foncez en Colombie. Cette nouvelle place encore peu connue est parfaite pour les amoureux de découverte. La wifi est plutôt bonne en Colombie et vous pouvez visiter les sites touristiques très facilement avec quelques vols internes. La musique en Colombie est partout dans les rues, la végétation est luxuriante et les tribus indigènes qui vivent encore dans les espaces reculés en font un pays incontournable d’Amérique latine. Nous le mentionnons à la fin, car cela n’a pas été un sujet pour nous : la Colombie est secure. Respectez toujours les règles de vie comme partout à l’étranger et vous ne pourrez être que séduit par l’accueil et la joie de vivre des Colombiens.

Poster un commentaire